IMPLICATIONS DU CONCEPT ABDO-PÉRINÉO-PG® EN GÉRIATRIE

CONFÉRENCE de BRUXELLES juin 2012

L. GUILLARME – D. ABATTUCCI (kinésithérapeutes)


INTRODUCTION

Selon la définition du dictionnaire, la gériatrie est définie comme la branche de la médecine qui s’occupe des maladies des personnes âgées.

La maladie abdominale, c’est-à-dire l’incompétence du moteur musculaire abdominal à gérer son activité principale de gestion des pressions dans le corps humain, représente une dysfonction présente chez toutes les personnes âgées, provocant ou accentuant les déficits liés aux maladies organiques.

Le concept ABDO-PÉRINÉO-MG est une méthode de rééducation abdomino-périnéo-respiratoire qui traite ce dysfonctionnement.

ÉTIOLOGIE de L’INVERSION DE COMMANDE ABDOMINALE

Le fait d’être passé de la position à quatre pattes à la position verticale a pénalisé l’Homme sur le plan pressionnel puisque la pesanteur a accentué la pression vers la sphère pelvienne en obligeant la musculature abdominale à plus d’effort de maintien des structures osseuses et organiques.


BIPEDIE



D’autres causes d’incompétence abdominale sont exprimées :

  • La grossesse

La distension créée par l’expansion du volume utérin est une des premières explications de l’inversion de commande abdominale.

  • L’obésité où la perte de poids rapide

Le relâchement du tissu abdominal pendant la grossesse mais également une fonte musculaire trop rapide expliquent également la faiblesse musculaire abdominale.

  • La chirurgie abdominale

C’est une des causes traumatiques les plus altérantes pour l’abdomen, d’autant que l’acte chirurgical intéresse la partie sus ombilicale abdominale, lieu de départ de l’énergie expiratoire.

  • Les activités professionnelles, sportives et physiques délétères

Ce sont toutes les activités qui sollicitent d’une manière néfaste la musculature abdominale en accentuant son incompétence : les activités de porter, les efforts répétitifs dans des mauvaises positions, les gymnastiques classiques abdominales, les techniques d’étirement, de gainage, de verrouillage, les courses à pieds voire marches prolongées…

  • Le port de corset lombo-abdominal sans prise en charge rééducative abdominale selon le concept

Tout corset positionné pour des raisons de soutien rachidien, de protection de la structure pariétale abdominale ou d’aide au maintien esthétique accentue le déficit abdominal en orientant systématiquement les pressions intra abdominales vers le pelvis et le périnée.

INVERSION COMMANDE ABDOMINALE



  • L’âge

On reconnait au niveau périnéo-sphinctérien que le déficit hormonal dû à l’âge est un facteur pénalisant. Il en est de même au niveau abdomino-pelvien avec l’apparition d’une ptose  abdominale à partir de 50 ans.

Les conséquences de l’insuffisance abdominale sont donc diverses et doivent être recherchées par un interrogatoire qui doit rester simple et pas trop spécifique.

INTERROGER

Les items à retenir sont simples :

  • Continent/Incontinent

Dans cette plainte peuvent être précisés : IUE, IUU, IU mixte et le grade de gravité.

  • Gêne respiratoire

Le questionnaire ne s’intéresse pas spécialement à la présence d’une maladie respiratoire (BPCO, Asthme…) mais à la reconnaissance d’un manque de souffle, d’une sensation de gêne respiratoire.

  • Troubles du transit

La personne se dit constipée où dit alterner épisodes de constipation/diarrhées. On inclut dans la terminologie « constipation » les troubles de transit et/ou les difficultés défécatoires.

  • Lombalgie

Comme dans le questionnaire précédent l’interrogatoire ne cherche pas à définir cliniquement les raisons de la plainte lombalgique. C’est le « J’ai souvent mal à mon dos » que doit améliorer la prise en charge rééducative proposée.

  • État de pesanteur pelvienne

La pesanteur pelvienne est définie comme une lourdeur de bas ventre, une impression de poids, parfois avec douleur.

L’inconfort pelvien global avec association de sensation de pesanteur, incontinence, constipation, lombalgie…peut être évalué subjectivement avec l’utilisation de la règle de l’inconfort présentée avant puis après traitement.


regle de l'inconfort



TESTER

De nombreux tests sont à la disposition des thérapeutes, permettant d’évaluer scientifiquement la valeur abdominale avant et après traitement : test stabilométrique, test manométrique, test spirométrique, test manuel.


Tests stabilométrique, manométrique, spirométrique 


Le test le plus simple et validé pour sa fiabilité inter examinateur est le test manuel qui consiste, en position allongée, à solliciter un effort de toux et apprécier la réponse abdominale : si l’abdomen repousse la main de l’examinateur, le test confirme la réalité d’une inversion de commande abdominale, participant plus ou moins aux plaintes diverses de la personne âgée.



Le test manuel simple qui consiste à montrer l’aspect néfaste de la pratique des abdominaux dits « classiques » doit être effectué.





Après évaluation des différents dysfonctionnements et les tests effectués, la pratique du concept pourra être entreprise dans les conditions de patientes participantes au traitement rééducatif.

LE CONCEPT ABDO-PÉRINÉO-MG

Le principe est simple et logique. Il respecte la physiologie respiratoire qui définit la musculature abdominale comme le moteur du souffle.

3 grands objectifs se dégagent de la méthode :

  • Supprimer les résistances sur le trajet du souffle par l’utilisation d’un embout d’exsufflation appelé Winner Flow®
  • Dynamiser proprioceptivement la musculature abdominale grâce à l’utilisation du stimulateur/feedback
  • Intégrer les bons réflexes appris dans les gestes quotidiens




Le Winner Flow

C’est un embout spécifique qui assure la régulation du souffle grâce à la modulation de son calibre de 5 à 1 ; le calibre étant choisi en fonction de la difficulté expiratoire. Si le souffle est relativement bon : on choisit le calibre 4 voire 5. Si la personne souffle difficilement il faut utiliser un petit calibre : 2 voire 1.




Le choix du calibre se fait également par l’écoute du bruit du souffle dans le Winner Flow, par la surveillance morphologique des mouvements du thorax, de l’abdomen et du bassin au cours du souffle mais également par le suivi du tracé du souffle sur l’écran du stimulateur et de l’écran du PC dans le cabinet du thérapeute.

Le stimulateur/feedback

Le stimulateur URO-MG utilisé est un matériel d’électroneurostimulation déclenché par le son du souffle dans le Winner Flow qui stimule la musculature et qui est couplé à un système feedback permettant de suivre sur l’écran de l’appareil la qualité du souffle de l’utilisateur.




PC spécifique

La richesse des possibilités feedback du concept (feedback visuel, auditif, sensitif) facilite, sur PC avec logiciel spécifique, l’interprétation d’une pratique reconnue « physiologique ».




Pratique et protocole

En principe la méthode s’effectue dans deux positions :

  • 8 séries de 5 expirations en position allongée
  • 3 séries de 5 expirations en positon assise haute

Le protocole doit être  adapté aux possibilités de chaque patient, surtout dans le cadre d’une hospitalisation en Institut pour des personnes très âgées





La première séance est la plus importante car elle doit permettre au patient de comprendre l’intérêt de cette prise en charge respiratoire.

Même les personnes âgées ont connaissance que le souffle est « vital ».

Intégration des réflexes acquis dans les gestes d’effort

Pour une personne âgée et diminuée physiquement, le fait de se lever d’une chaise ou de son lit, de soulever un objet un peu lourd, de tousser pour expectorer, représente un effort qui peut la fatiguer mais surtout provoquer incontinence, prolapsus, douleurs…

Le conseil systématique à donner et à répéter est d’accompagner l’effort par un souffle.

La mise en route d’une telle pratique nécessite une interprétation positive du concept proposé et un investissement personnel de tous les thérapeutes intégrés à l’équipe soignante.

CONCLUSION


En kinésithérapie, les traitements proposés sont bien souvent spécifiques et orientés vers la plainte principale des personnes âgées où dirigés vers l’équilibre ou la marche.

La musculature abdominale, dans sa richesse fonctionnelle, assure la stabilité, la force et le souffle…

Avec l’avancée dans l’âge, les muscles s’affaiblissent et la difficulté pour souffler efficacement augmente avec les années qui passent !

 

 

 

Économisons ce souffle pour allonger la vie de nos Anciens, dans de bonnes conditions.








Sur France 5...

Césarienne avec Winnerflow sur France 5 (Les Maternelles)

Le docteur Bénédicte Simon présente son protocole innovant de césarienne "extrapéritonéale" avec le Winnerflow lors de l'émission "Les Maternelles" du 11/5/2016 sur France 5.

Bruxelles 2012

congres de Bruxelles Luc Guillarme

Congrès de LYON 2012