Concepteur

Imprimer
PDF

GUILLARME LUC

Kinésithérapeute spécialisé
D U en uro-gynéco-andro-colo-proctologie
AEU en kinésithérapie respiratoire et cardio-vasculaire

Concepteur des méthodes ABDO-MG® PÉRINÉO-MG®

Né le 22/04/1947

Marié, 3 enfants.

Diplômé d'Université
Enseignant à l'IFMK de Dijon (21)

Chargé de Cours et de Formations Universitaires

(Formation continue n° 26.71.01.395.71)


Médaille d’Argent 1996, Médaille de Vermeil 2003 et Médaille d’Or 2010 par la Société d’Encouragement au Progrès

Médaille d'Or au Salon des Inventions de Lyon 2006

Auteur des livres "Rééducation thoraco-abdomino-pelvienne par le concept ABDO-MG®" et "l'accouchement nouvelle méthode" parus respectivement aux éditions FRISON-ROCHE, Paris, en octobre 2004 et mai 2015.

 

 

 

 

 

 

MEA CULPA ou LE DROIT DE L’AUTOCRITIQUE


Luc GUILLARME

Pendant la première décennie de ma vie professionnelle, je pense avoir été un kinésithérapeute compétent. J’ai appliqué ce que m’ont appris mes professeurs : c’est-à-dire une rééducation abdominale dite « classique », basée sur des battements de jambes en tout genre ou de mobilisation du corps par rapport au bassin. Cette « gymnastique » servait aussi bien dans le cadre du postpartum que dans celui de la lombalgie. 80% des patients paraissaient satisfaits. Les autres revenaient de temps en temps comme souvent, parce que, malgré la récidive de leurs plaintes, ils me faisaient confiance. J’aimais mon métier mais oui, je me suis trompé dans le choix de mon traitement.

Pendant la seconde décennie, conditionné par mon passé de sportif, par mon entourage familial dont trois proches sont enseignants d’éducation physique et sportive, j’ai été  encouragé à mêler techniques spécifiques et pratiques de gainage et de verrouillage ou issues du yoga,. La pratique des pompes effectuées par les militaires revenait à la mode sous des formes un peu plus modernes ! 80% des patients paraissaient satisfaits. Les autres revenaient de temps en temps comme souvent, parce que, malgré la récidive de leurs plaintes, ils me faisaient confiance. J’aimais mon métier mais oui, je me suis trompé dans le choix de mon traitement.

Les deux dernières décennies ont été des années de recherche intense où l’intuition a dépassé l’utilisation de techniques issues de l’héritage du passé, avec un enseignement et des formations qui figent une possible réflexion.  Cette remise en cause salutaire s’est appuyée sur les fondements dictés par les Anciens, anatomistes et physiologistes. Le souffle déclaré vital ne pouvait que ressurgir, modulé, régulé, maîtrisé, stimulé, pour nous sauver de notre persistance à vouloir conserver nos acquis, à ne pas déranger nos habitudes, à ne pas nous exposer à la critique. Mais cette opportunité thérapeutique de recadrer la musculature abdominale comme muscle hégémonique est une aubaine. Plus de 95 % des patients paraissent satisfaits et les différentes études statistiques le prouvent. Les autres patients reviennent de temps en temps comme souvent, parce que, malgré l’imperfection des résultats, leur confort de vie est amélioré et ils me font confiance. J’adore mon métier  parce que maintenant, j’ai une solution !

Alors,  Patients du futur, je vous le jure ; quelle que soit la raison, de ne plus jamais utiliser quelconque pratique qui semble pouvoir  nuire à votre santé.

Patients du passé, je vous prie d’accepter mes excuses.







Sur France 5...

Césarienne avec Winnerflow sur France 5 (Les Maternelles)

Le docteur Bénédicte Simon présente son protocole innovant de césarienne "extrapéritonéale" avec le Winnerflow lors de l'émission "Les Maternelles" du 11/5/2016 sur France 5.

Bruxelles 2012

congres de Bruxelles Luc Guillarme

Congrès de LYON 2012